La cryolipolyse : qu’est-ce que c’est ?

Que ce soit en saison estivale ou non, le recours à la médecine esthétique reste toujours un phénomène très fréquent. La cryolipolyse en fait partie. Il s’agit d’un soin au service de vos formes.

En quoi consiste la cryolipolyse ?

Vous souhaitez vous afficher en maillot de bain à la plage, de porter des tenues légères car la canicule pointe son nez. La forme représente un élément très important pour chaque personnalité. Pour en avoir le meilleur, il est nécessaire d’enlever les bourrelets disgracieux, le ventre trop gras, les épaisseurs des cuisses et hanches. Vous avez déjà pris une diète vraiment drastique, pratiqué du sport régulier et appliqué les meilleurs produits, mais tout est en vain.

Pour éliminer ces gros boudins, il faut savoir que la morphologie de chaque humain n’est pas semblable. Par malheur, certains types de femmes et d’hommes, il est plus difficile de combattre les graisses et les cellulites. Il y en a qui arrivent à regagner en tonus, mais d’autres ont tendance à faire de la rétention d’eau. Ce sont les raisons majeures qui incitent à avoir du mal pour écarter quelques bourrelets. Dans ce cas, la cryolipolyse peut être une bonne solution.

decouverte-cryolipolyse1

Daté d’une dizaine d’années, ce type de médecine consiste à utiliser le froid pour faire fondre les amas graisseux désagréables. Il permet de détruire définitivement les cellules graisseuses appelées « adipocytes » en utilisant des faibles températures (notamment négatives). Cette technique s’est inspirée de l’observation d’enfants obèses qui suçaient des bâtonnets glacés où la joue est devenue amincie une fois que le bâtonnet côtoyait l’intérieur de la bouche.

Il suffit de délimiter la zone à traiter et d’y placer une grosse ventouse dotée d’un extracteur de chaleur aspirant les bourrelets. Une machine appliquant une température de -10°C conçoit la mission. Une fois terminé, la partie traitée est devenue rouge et gelée pour rétablir la circulation du sang.

Les effets du traitement

Chaque séance de cryolipolyse est capable d’éliminer 20% des cellules graisseuses, qui atteignent à peu près un tiers de la zone à traiter. Il est définitivement requis d’avoir dans cette option une bonne condition d’hygiène de vie et d’une excellente qualité de la peau pour bénéficier des meilleurs résultats.

La dégradation et la suppression des bourrelets sont des processus très lents, et deux mois environ permettent de découvrir des résultats conséquents. Ce qui évite notamment des pics de cholestérol dans le sang. De manière générale, une séance peut éliminer les masses graisseuses mais si la quantité à éliminer est très importante, il est possible de procéder à une seconde deux mois après.

Du côté budget, plusieurs centaines d’euros sont indispensables pour avoir la bonne forme cet été. De ce fait, il est nécessaire de bien se préparer des mois à l’avance. Les coûts sont variables en fonction de chaque médecin traitant mais cela peut être entre 400 et 900 € pour une zone. Plusieurs zones peuvent être traitées en une seule séance, pour profiter d’un prix plus avantageux. Il est à noter que les personnes enceintes ou ayant une santé instable ne peuvent pas faire la cryolipolyse.

Olive et Tom la série de mon enfance

Olive et Tom est une série de dessins animés qui a maintenant plus de trente ans. Cela ne me rajeunit absolument pas car il s’agit véritablement de la série de mon enfance. En effet, la série date de 1983, mais la première diffusion en France date de septembre 1988 sur la chaîne La Cinq.

Informations générales sur la série

Pour la petite anecdote, le véritable nom de la série est Olive et Tom, champions de foot. Mais réduit simplement à Olive et Tom à partir de l’année 1991. C’est justement à ce moment-là que la série devient culte et prend son envol en France lorsqu’elle est diffusée dans le Club Dorothée sur la plus grande chaine d’Europe, à savoir TF1. Par la suite, la série sera rediffusée entre 2001 et 2006 sur Canal + et sur la chaîne Mangas. Puis elle sera de retour fin 2011 et début 2012 dans l’émission pour les petits Zouzous sur France 5 que vous pouvez visiter ici. Il s’agit à ce jour de la dernière diffusion à la télévision de cette série culte. Mais il n’est pas impossible qu’un diffuseur reprenne les droits tellement la série a marqué toute une génération qui pourrait être nostalgique et avoir envie de retrouver les séries de leur enfance. Ce qui est incroyable avec Olive et Tom, c’est que ce dessin animé plaît aussi aux nouvelles générations, malgré son côté ultra rétro, par le caractère universel du football et la culture manga qui est de plus en plus forte en France.
Il faut savoir que la série est d’origine japonaise et appartient à cette génération manga. Elle se constitue de cent vingt-huit épisodes durant vingt-deux minutes chacun. Tout le monde connait l’histoire d’Olive et Tom. Il s’agit de la mise en scène des aventures de Olivier Atton qui a pour objectif de devenir le plus grand joueur de football du monde. Pour cela, il affronte les meilleurs autres joueurs du pays. Et il devient ami avec certains, notamment Thomas Price, pour ensuite partager de bons moments et de belles victoires.

Toute notre enfance

Un rendez-vous immanquable pour l’enfant passionné de football que j’étais.
Olive et Tom reste vraiment le seul dessin animé que je ne pourrais jamais oublier. Il a véritablement rythmé mon enfance, car je faisais en sorte de ne jamais rater un épisode lorsqu’il était diffusé dans le Club Dorothée. Étant passionné de football, je pouvais regarder le même épisode encore et encore. J’adorais voir les personnages courir des kilomètres pour traverser le terrain. Je me suis passionné pour les aventures de Olivier dans lequel je pense je me suis beaucoup identifié, comme je suppose énormément de petits garçons de ma génération. Les frappes surpuissantes, les longues passes précises, les prouesses techniques irréalisables, je crois que tout cela me faisait rêver à l’époque. Beaucoup plus que le vrai football à mon souvenir. Ce sont aussi les histoires d’amitié qui rendaient Olive et Tom passionnante pour les enfants. Rien que d’en reparler, j’ai envie de revoir quelques épisodes.

Olive-Tom-dessin-anime

Rock’n Roll le nouveau film de Guillaume Canet : mon avis

Informations générales sur le nouveau film de Guillaume Canet.
Rock’n Roll est le dernier film de Guillaume Canet qui vient de sortir sur les écrans de cinéma au début de l’année 2017. Il s’agit d’une comédie entièrement orchestrée par Guillaume Canet puisqu’il signe le scénario et réalise lui-même le film. Il en est aussi d’ailleurs l’un des acteurs principaux. On retrouve aussi l’excellente Marion Cotillard, qui n’est autre que la sublime actrice que l’on connait, mais également la femme de Guillaume Canet. Le couple d’acteurs a d’ailleurs beaucoup communiqué en amont de la sortie de ce film sur les réseaux sociaux. En se livrant à une bataille médiatique, sous la forme de publication par médias interposés de vidéos compromettantes, ils ont entrouvert les portes de l’intimité de leur couple. Cela afin de mettre en condition les futurs spectateurs, mais surtout de donner l’envie de se déplacer au cinéma pour regarder Rock’n Roll. Le film est produit par la société Les Productions du Trésor.

Un film par et sur Guillaumes Canet

Puisqu’en effet, dans ce film, l’acteur et réalisateur nous livre une véritable incursion dans sa propre vie. Alors bien sûr, tout est bien scénarisé et fictif, cependant de nombreux éléments de la vie réelle font forcément leur apparition. Puisque Marion Cotillard joue sa femme dans le film, ce qui est évidemment le cas dans la vraie vie. Puis par pleins d’autres petits éléments de mise en scène qui sèment le doute, comme par exemple, le fait que les vrais prénoms soient conservés.

Dans le film, Guillaume joue le rôle d’un comédien de quarante ans passés, qui va d’un seul coup tout remettre en question dans sa vie et sa carrière lorsqu’une partenaire de tournage lui annonce que l’acteur qu’il est ne fait pas du tout fantasmer la nouvelle génération, et principalement les femmes. Il se rend compte que cela est dû à sa vie de couple bien posée avec Marion Cotillard, Lucien qui est son fils, la maison à la campagne ou encore sa passion des chevaux. Il manque un peu de piment pour faire rêver une nouvelle génération de fans. Guillaume décide alors de se prendre en main afin d’améliorer cette image vieillissante et conquérir un nouveau public.

Mon avis sur le film Rock’n Roll

Il s’agit d’un très bon film de Guillaume Canet. Une belle introspection de la part de l’acteur, bien que mise en scène, qui nous laisse croire à une entrée dans la vie intime de l’acteur. C’est d’ailleurs ce qu’on adore dans ce film, c’est de sans cesse se demander s’il s’agit d’une fiction ou de la réalité. Ce petit côté décalé qui plus perd un peu le spectateur est très appréciable. De plus, on retrouve les acteurs fétiches, qui sont même des amis de Guillaume Canet, et qui participent à la bonne marche du film. Avec par exemple Philippe Lefebvre, Gilles Lellouche et Yvan Attal. On aime aussi la participation de Kev Adams et du couple Johnny et Laetitia Hallyday.

Enfin un vrai bon film francais.

guillaume-canet-rocknroll

Transparent, mon avis sur la série

La série Transparent est une série dans le style tranche de vie. En effet, elle raconte l’histoire d’un père qui a convié ses enfants afin de leur faire part d’une nouvelle. Persuadé d’avoir affaire avec l’histoire de l’héritage, ils découvriront à la place une surprise de base. Clairement, leur père veut changer de sexe. Ce sujet équipe et mondain pose des questions qui se sentent souvent au niveau de la société ce qui fera le piquant de la série.

Une question de famille

C’est la première question que l’on se pose lorsqu’on regarde la série Transparent. Que penseront réellement les enfants si leur père vient à devenir du jour au lendemain, une mère. C’est donc à coup de réflexion et d’objectivité que la série vient s’approcher des passionnés du petit écran. D’ailleurs, c’est sur cette mesure que Jill Soloway a conçu la série. La réalisatrice spécialisée en série dysfonctionnelle s’y connait grandement dans le domaine ce qui a permis à cette inspiration de devenir une réalité. Pour rappel, elle a été scénariste de six feet under pendant plus de 4 ans. Aussi, la réalisatrice a vécu personnellement cette situation ce qui a donné à la série son réalisme. Bien sûr, la réussite même du titre se voit aussi sur un casting réussi avec des personnages bien tenus à tous les niveaux.

transparent-avis-serie

Hors norme

C’est donc sur la vie de son père que Jill Soloway a écrit la série avec pour personnages principaux les Pfefferman avec Maura et ses trois enfants. Pour éviter le suspens, la série parlera, certes, de famille, mais aussi de sexe ainsi que l’incontournable quête d’identité de tout un chacun. En plus, ce qui est intéressant avec la série, c’est que la fratrie est assez égoïste alors que le père va vraiment chambouler leurs univers psychologiques en touchant à tous les préjugés de la famille. En plus, chaque membre de la famille a déjà son lot de problème ce qui pimente la chose. D’abord, il y a Sarah qui est l’ainée et qui a deux enfants et qui est lesbienne. Après, il y a Josh qui se sent mal dans sa peau et Ali  qui a gardé son côté adolescent. Tout a été fait pour que la recette soit une réussite.

Mets à nu les préjugés

Vu le contexte, on se sentira un tantinet blessé en regardant la série au début si on est sujet aux préjugés. Pourtant, la réalisatrice a su mélanger émotion, rire et humour afin de faire passer le plus simplement du monde la pilule. D’ailleurs, elle mettra aussi en avant la diversité dans ce cadre en mettant en avant des corps jeunes, des vieux, des noirs, des blancs ainsi que les gays et les lesbiennes. Tout ce qui fonde notre société actuelle est alors touché ce qui nous mettra forcément dans la peau de l’un des acteurs à un moment donné de la série. C’est ce qui fait son côté attachant aussi. Tout ce qui touche à la norme sera cassé. Aussi, d’après les mots de Jill, le monde actuel fait tout pour plaire à l’homme blanc hétéro et c’est ce qu’elle veut réellement brisé. Vu la réalisation de la série, le pari a été tenu et gagné.

Et si vous aimez les séries contemporaines, cette dernière devrait vous ravir.

Un bon film 2017 : Transformers 5

Ce film américain du genre action et science-fiction réalisé par Michael Bay sortira le 23 juin 2017. Il réunit le casting de Mark Wahlberg, Josh Duhamel et d’autres nouveaux visages comme Anthony Hopkins, Isabella Moner et plus. Le scénario est assuré par Matt Holloway dans Iron Man et Ken Nolan. Paramount, Hasbro et Di bonna aventura pictures comptent ainsi produire des suites avec ce cinquième épisode, histoire d’en faire un univers réparti à travers des spin-offs. Il suit ainsi le chemin de quelques grosses productions de Marvel. Le titre original en anglais est Transformer : The last Knight.

Synopsis de Transformers 5

Alors que maintenant des robots peuvent aider a faire les devoirs, le cinquième volet de la saga fait voyager les Autobots dans le temps en quête d’Excalibur. Ils auront à faire face au cours de leur trajet les terribles Decepticons ainsi que les dinosaures. Comme les autres opus, il s’agit de deux types de guerre : l’une humaine et l’autre métal.

Critique du film Transformers 5

Comme le film est encore en cours de production, les renseignements sur le scénario et les protagonistes restent vagues. Certaines fuites sur la toile ont évoqué seulement la possibilité d’un épisode 5 du film et cette supposition est affirmée par Paramount Pictures. Celui-ci sortira en salles le mois de juin prochain. Les bruits courent à propos d’Optimus Prime, l’Autobot qui joue le personnage principal dans les 4 autres volets. Cela peut paraître singulier mais ce n’est pas à exclure, même si on pourrait imaginer difficilement le film sans le personnage charismatique. Mais tout est possible au sein de ce milieu où si on prend l’exemple du film Thor, le héros devient femme, le changement et l’évolution pourraient être au rendez-vous. D’ailleurs dans le volet précédent, Orion Pax (l’Autobot) a quitté la terre pour aller dans l’espace. Ainsi la disparition de cet « acteur » pourrait être possible. Mais alors il y aurait un impact sur la commercialisation des figurines émanant de Hasbro, la société de jouets américains. Evidemment tout cela est des rumeurs, mais quoi qu’il en soit nous pouvons avoir la certitude qu’il y aura toujours des robots géants dans cet épisode.

transformer-5

Par ailleurs, tout ce qu’on voit à travers les images partagées par le cinéaste américain sur Instagram à propos du tournage de l’opus, sont des clichés montrant des images des édifices en décombres, des explosions ainsi que des unités de chars militaires accompagnées des forces de l’ordre. Transformers 5 promet ainsi des actions ainsi que des explosions de bombes. Rappelons que cette production a coûté 260 millions de dollars. Avec une telle dépense, les cinéphiles ont droit à s’attendre à un film d’action et science-fiction de taille. La sortie de Transformers 5 ce mois de juin coïncide d’ailleurs avec Wonder Woman car le producteur de ce dernier Warner a aussi fixé le calendrier de la sortie de son film « les aventures de Diana » à cette date. Les cinéphiles peuvent ainsi choisir le genre de production qu’ils préfèrent. Enfin rappelons que Transformers a fait récolter 2 fois plus d’un milliard de dollars de recettes mondiales à ses producteurs. Un film a voir au cinéma ou sur une Télévision nouvelle génération, pour plus de sensations.

Ma série favorite : Gotham

Cette série télévisée américaine du genre drame polar est sortie pour la première fois en France en septembre 2014. Elle a pour acteurs principaux Ben Mckenzie, Donald Logue, David Mazouz et bien d’autres. La série narre des enquêtes policières sur un background de corruption et l’univers sombre de la ville de Gotham.

Présentation de la série

Dans la ville de Gotham, une ville corrompue et ravagée par la criminalité, les membres de mafia soudoient les policiers afin que ces derniers leur laissent la main libre pour leurs affaires sales. Mais un couple de milliardaires est assassiné dans les ruelles de Gotham avec leur fils, Bruce Wayne comme témoin. James Gordon (joué par Ben McKenzie) ; le jeune inspecteur intègre de la ville qui vient d’arriver, jure de retrouver le criminel tout en ignorant que ses enquêtes provoqueront une guerre entre les clans de Carmine et Salvatorre Maroni. Un affrontement dont compte profiter Fish Mooney, la redoutable lieutenant qui rêve d’être à la tête de son empire, et Oswald Cobblepot, dit le Pingouin, son bras droit aux manières étranges.

Critique de la série Gotham

En regardant pour la première fois les premiers épisodes de Gotham, les personnages m’ont laissé une forte impression. Leur jeu d’acteur dans cette ville New-yorkaise décadente des années 60 où règnent le banditisme et la gangrène est excellent. L’aspect visuel est bien rendu avec les scènes d’une ville salle, polluée et terrifiante. La plupart des mises en scène de Gotham sont tournées à l’intérieur d’une pièce ou pendant la nuit. C’est ce qui colle parfaitement à l’univers de l’œuvre originale de Bob Kane. Par ailleurs, les rôles des personnages sont bien travaillés mis à part le surjeu que je trouve un peu trop théâtral et ridicule de Fish Money. Les mafieux, les policiers, les acteurs jouant les rôles de Maroni, le machiavélique Pingouin sont géniaux. Gordon dans son rôle de policier dur à cuire et Harvey Burrock (joué par Donald Logue), en partenaire bourru et cynique sont également crédibles dans leurs personnages.

gotham-avis-serie

En fait, Gotham constitue une redécouverte de l’univers de Batman en introduisant beaucoup de personnages venant de DC comics. Les accros du Batman en auront alors pour leur monnaie avec cette série noire. Cependant, l’un des principaux côtés négatifs de la série, comme bon nombre de séries d’ailleurs, c’est qu’elle traîne en longueur. Après quelques épisodes, on se rend compte d’un scénario mal écrit. L’apparition des personnages est un peu maladroite. Au lieu de 22 épisodes bourrés des sous-intrigues quelquefois ennuyeuses, il serait plus intéressant de suivre 13 ou 14 épisodes plus pertinentes. D’autre part, certains critiquent le fait que la série n’est pas fidèle au respect du passé de tel ou tel personnage. Mais cela ne tient pas debout car même la légende de Batman a changé plusieurs fois. En bref, Gotham offre une intrigue globale intéressante mais faiblesse, c’est qu’elle tend à étirer les histoires épisodiques montées maladroitement. Cela risque d’émousser l’intérêt des sériephiles les moins patients au fil de la saison. Mais pour ma part, j’avoue avoir regardé la série jusqu’au bout. Et je vois que d’autres personnes personnes partagent mon avis dessus.

Sur une toute nouvelle idée, mon prochain test de série portera sur Stranger Things car je n’arrète pas de lire en ligne des avis contradictoires sur cette série et que les clins d’oeil a Spielberg m’intéresse.

Mon avis sur l’élection américaine

Le 08 novembre dernier, c’est la date de victoire imprévisible de Donald Trump, le milliardaire américain, à la course présidentielle de 2016. C’est ce républicain qui occupera prochainement la Maison-Blanche, plus précisément le 17 janvier 2017. Les scrutins ont favorisé le milliardaire dans plusieurs états-clés, face à sa concurrente, la démocrate Hilary Clinton. Ces deux candidats choisis par les primaires démocrates et républicains ont déjà par ailleurs fait 3 débats télévisés entre eux pendant le temps de la propagande électorale.

Elections américaines: réactions à chaud

Après l’arrivée de Donald Trump, âgé de 70 ans, à la tête du pays, les manifestations se font voir d’ici- par là en Washington jusqu’à Philadelphie. Plutôt que de sortir dans la rue avec les pancartes, on en trouve des messages sur les murs « je regrette mon vote » dans ces villes. En Californie, dans les heures après l’élection du républicain, des mouvements anti-Trump avec des militants portant l’emblème de Californie se font voir dans les rues. On se serait presque cru dans ce jeu sur smartphone. Dans cet état où Hilary Clinton a gagné plus de 60% de scrutin, les citoyens veulent officialiser la sécession. Les observateurs se demandent si à peine élu, le nouveau président pourrait-il être victime d’un empêchement ?

avis-election-americaine

Les élections américaines

L’investiture du 45e président américain Donald Trump aura lieu le 20 janvier prochain. En tant que novice en politique, beaucoup de gens n’ont pas cru qu’il ira écraser ses rivaux dans le vote populaire aux primaires républicains puis à l’élection de 8 novembre. Concernant l’issue de cette élection, les détracteurs de Mark Zukerberg pensent que Facebook a influencé le résultat. Sur ce, le co-fondateur de fb a répliqué que son réseau n’a fait que baisser le nombre des abstentionnistes. En effet, il est accusé d’avoir fait le jeu avec le milliardaire en laissant les informations erronées circuler sur le réseau. D’autre part, avant l’élection les internautes peuvent visiter un site pro-Trump bien mis en avant par Google, qui met en ligne des faux chiffres sur les élections. Celui-ci indique qu’il y a une grande distance entre les chiffres de Donald Trump et d’Hilary Clinton. Par ailleurs, après le succès remporté par le magnat immobilier, les médias américains tels que New York Times, Propublica, ou encore le site Atlantic affirment qu’ils voient leurs audiences augmentées. Des médias biaisés, corrompus ou est-ce vraiment la vérité ? Mais en tout cas, cela n’empêche pas les médias de s’inquiéter sur un éventuel non-respect de l’indépendance des journalistes après l’arrivée du milliardaire au pouvoir. Histoire à suivre. Quoiqu’il en soit, le nouveau président ne sera plus en mesure de conduire ses voitures de collection. C’est la règle sur le territoire de l’Oncle Sam : les présidents en exercice et ceux qui ont quitté la fonction ne peuvent pas prendre le volant. Or, l’homme d’affaires new-yorkais collectionne une flotte de voitures de prestige. Concernant son politique, cet animateur de télévision et personnage important de l’immobilier joue la carte de l’iconoclasme avec son style exagéré et sexiste (il est au cœur de la division de sa propre partie). Ce successeur de Barack Obama promet ordre et sécurité aux Américains. Et pour lui, la France est un pays socialiste aux prises avec le terrorisme.

Visite de Madrid

Lorsqu’on parle de voyage, Madrid fait obligatoirement partie des lieux à visiter. On ne peut pas réellement prétendre avoir vécu si l’on n’a pas encore visité cette magnifique ville. Bien sûr, pour une meilleure visite, le mieux serait de bien connaître la ville et tous ses attraits. Connaître les lieux incontournables de Madrid permettra aussi d’agrémenter au mieux cette visite. À partir de là, pour que la perfection soit au rendez-vous, solliciter des services professionnels sera une très bonne alternative.

Connaitre Madrid

Bien connaître Madrid commencera par apprendre son histoire. Il faut dire que de ce côté, tous les fans d’histoires seront ravis. Clairement, l’histoire de Madrid commencera réellement au 9ème siècle. Oui, cette ville est très en retard face à ses sœurs Wisigothiques, Tolède et Séville. Lors de la conquête de l’Espagne, les musulmans ont spécialement choisi cette ville pour des raisons stratégiques. Elle était proche de la capitale de l’époque qu’était Tolède et les échanges commerciaux étaient ainsi plus simplifiés. C’est seulement au 11ème siècle que l’époque chrétienne débutera. C’est le roi Alfonso VI qui prendra la ville vers 1085. C’est Philippe II qui fera en sorte à ce qu’elle devienne, par la suite, la capitale qu’elle est en ce moment. Tout le monde s’étonnait qu’en 1561, ce roi voulût implanter la capitale d’un empire naissant dans une ville où il n’y avait pas de cathédrale, d’université ou encore de presse écrite.

madrid-decouverte-voyage

Ce qu’il y a à voir

Actuellement, Madrid fait partie des villes touristiques les plus incontournables. Cela s’explique parfaitement par les nombreux sites dont elle est pourvue. Une fois sur Madrid, il faudra donc connaitre les sites à visiter impérativement afin d’avoir un séjour inoubliable. À cela, le premier site à visiter sera le Centre de Arte Sofia qui est le musée d’art moderne et contemporain. Après quoi, il y a le Musée de Prado qui fait partie des galeries d’art clé en Europe. Il faut dire qu’il abrite plus de 3000 peintures. Après la visite de musées, le stade, le Parque del Buen Retiro sera une très bonne alternative afin de faire un break. Ce grand parc de 118 hectares sera un exquis pendant le voyage. Il y a aussi El Tigre comme site incontournable. C’est un bar à tapas qui attire tous les jours beaucoup de monde.

Des astuces pour une première visite

Si l’on visite pour la première fois la ville de Madrid, disposer de services professionnels aidera à mieux s’y retrouver. Seulement, avec quelques astuces de base, il sera tout à fait possible de rendre le voyage inoubliable. Avant tout, la visite de Madrid est une question de période et à cela, il est recommandé d’y aller soit au printemps soit en automne. La raison est qu’en hiver il fait trop froid, et que pendant l’été, il y fait trop chaud. Sinon, pour pouvoir bien profiter de la visite de la ville, il est conseillé de le faire à pied. Cela permettra de voir tous les sites et de prendre le temps de savourer chacun d’entre eux. Visiter Madrid, c’est aussi une question de quartier. En effet, les quartiers à visiter obligatoirement sont El Centro, Malasana, Chueca, Retiro, Placio et Lavapies. Chaque quartier disposera de spécificités qu’il ne faudra pas rater.

Batman vs Superman: Dawn of Justice

Stupéfaits par la bande-annonce, après trois longues années d’attentes, les fans de DC Comics jubilent face à la sortie de « Batman vs Superman : Dawn of Justice ». Cet enthousiasme est dû au fait que deux grands superhéros sont présents dans un seul et même film. L’histoire doit forcément être fulgurante.

Fiche technique of Batman vs Superman: Dawn of Justice

Il faut d’abord noter qu’après « Man of Steel », c’est le second film de DC Comics. Sur ce côté-là, on peut dire qu’il s’est fait largement dépassé par Marvel, qui, lui, a déjà produit plus d’une douzaine de films. Il est connu sous le titre de « Batman vs Superman : L’Aube de la justice », au Québec. C’est un film américain récent de Zack Snyder.  Il est sorti officiellement le 23 Mars 2016, en France ;  et dure 2h33min.

batman-vs-superman-film

Les scénarios ont été écrits par David S. Goyer et Chris Terrio. Warner Bros et DC Entertainment en sont les distributeurs. Avec ces deux grands héros cultes, le film est donc un mélange d’action et de beaucoup de fantastique. De ce fait, il a fallu un énorme travail afin de donner du réalisme au film, avec les costumes, le décor et le maquillage. Tout cela a valu environ 250 millions de dollars. Une somme considérable.

Synopsis et scénario

A Métropolis, Superman et le général Zod s’espionnent et entrent dans un combat qui n’est pas sans conséquences. La bataille risque de causer des dégâts face à la population. Simultanément à cela, Batman, le Chevalier Noir, fait de son mieux pour sauver les personnes qui se trouvent dans un bâtiment de Wayne Entreprises, en danger à cause de ce combat. Mais ses efforts seront voués à l’échec car il ne réussira pas à les sauver tous. Cela est un choc pour Bruce Wayne car il était le héros de Gotham City et n’échouait presque jamais ses missions.

Face à cette perte, Batman commence à avoir des avis négatifs sur Superman, en pensant qu’un être avec de tels pouvoirs surhumains risquerait de détruire complètement le monde. Clark Kent, étant au courant des activités violentes de Batman, cherche à faire une enquête sur ce dernier en usant de son statut de journaliste du Daily Planet, lors d’une conférence organisée par Lex Luthor. Ce dernier est un homme qui veut nuire à Superman. Kent et Wayne se rencontrent lors de cette conférence, ce qui fait a fait réaliser officiellement au Chevalier Noir que Superman représentait, en effet un danger.

Poussé par Lex Luthor, une grande bataille entre Batman et Superman se déroule alors sous les yeux de tous, afin de prouver que ses superpouvoirs ne rendent pas ce dernier invincible. Mais en réalité, Kent recherche l’aide de Wayne, en lui demandant de sauver Martha, sa mère, capturée par Luthor. Le Chevalier Noir décide alors de l’aider. Ils vont mener des combats contre Wonder Woman et Doomsday, des partisans de Lex Luthor. Mais durant la bataille, Superman va succomber et perd la vie.

Batman-vs-Superman

Distribution des personnages

Le rôle de Batman est interprété par Ben Affleck et celui de Superman, par Henry Cavill. Amy Adams va jouer Lois Lane. Le rôle du méchant, Lex Luthor, sera tenu par Jesse Eisenberg. Martha Kent, la mère de Clark, est jouée par Diane Lane. Gal Gadot jouera le nouvel opus de Marvel tandis que Robin Atkin Downes interprètera Doomsday.

Avis et critiques sur Batman vs Superman: Dawn of Justice

L’écriture du scenario est assez crédible, ce qui rend ce film bon. Les caractéristiques de Batman et Superman ont été conservées, tout en y ajoutant une touche de modernisation dans l’histoire. La presse française a été assez déçue par la sortie du film et lui donne une note moyenne de seulement 2.5/10.

Toutefois, les fans français accordent une note de 3.7/5 ; et les Américains, eux, donnent une note moyenne de presque 7/10. Les effets spéciaux font partie des pièces maitresses qui ont permis au film d’être spectaculaire. Mais malgré ces notes positives, il s’avère qu’il y a eu plus de fans déçus que satisfaits.

Quantico : les raisons du succès

Depuis que les séries policières sont devenues populaires, il est devenu impossible de compter celles qui se basent sur des enquêtes du FBI. À la sortie de Quantico, c’est donc tout juste si les téléspectateurs n’ont pas roulé des yeux, prévoyant déjà de tomber sur une émission qui regorge des classiques du genre. Il faut pourtant regarder les premières minutes de la série pour voir qu’elle a bien un petit truc en plus et qu’elle est même plus intéressante qu’il n’y parait.

serie-quantico

Quantico : scénario mal ficelé

Quantico a-t-elle des points forts ? C’est la question que l’on se pose dès la saison 1, et qui titille à mesure que la série avance. Non que l’adaptation soit mauvaise ! Elle a bien des petits atouts qui scotchent les téléspectateurs devant leurs écrans. Mais soyons honnêtes : au niveau du scénario, la crédibilité reste très moyenne. Présenté sur fonds de rebondissements et d’actions continues, l’arc narratif de Quantico ne retient au final aucune réelle profondeur.

On peut même affirmer sans grande peine qu’il n’y a rien de nouveau jusque-là. Une condition qui lui fait défaut, car la série a pourtant un potentiel qui aurait pu être mieux exploité. Dommage, puisqu’elle a l’air de se rapprocher des standards qui comblent le programme à des heures où personne n’est plus devant son petit écran.

Une série aux inspirations diverses

Les séries qui ont inspiré Quantico sont plus nombreuses qu’on ne le pense. Si vous prenez le temps d’analyser les premières saisons, vous verrez que cette adaptation est une combinaison de cette série dans un hospital, de 24 h Chrono et de Homeland. Les fans de Damages pourront même y trouver quelques idées empruntées à leur série préférée. Des inspirations qui donnent le ton, et que Quantico reprend sans vergogne pour faire suer son public. Dans cette série aux personnages clichés, le producteur nous plonge dans le quotidien d’agents en formation soupçonnés de complicité terroriste. De quoi devenir parano et se renseigner sur les logiciels espions histoire de surveiller son conjoint.

quantico-serie

Alors oui ! Si le scénario n’est pas très fameux, il réussit tout de même à captiver les fans du genre. La série parvient à rester captivante, sans toutefois sortir des stéréotypes. À la découverte, Quantico laisse un sentiment d’ennui avant de devenir un véritable coup de cœur. Preuve en est que ce feuilleton a plus d’un atout dans son sac et que la formule de Mark Gordon fonctionne, malgré de petits loupés.

Lumière sur l’agent Parrish

Personne ne peut regarder Quantico sans remarquer le sublime agent Parrish ! Beauté suprême et envoutante, elle parvient à elle seule à donner du cachet au casting. Incarnée par Priyanka Chopra, le personnage séduit autant les hommes que les femmes. Élue Miss Monde en 2000, la jeune femme envoute par le caractère de son personnage et par son physique de déesse indienne. De tous les acteurs, la belle Priyanka se démarque, s’attirant l’admiration de la presse et du public. Plus incroyable encore : certains spectateurs qui ont débuté la série pour s’extasier du personnage. Un bon choix de distribution qui contribue au succès du titre.