Mon avis sur l’élection Américaine

Le 08 novembre dernier, c’est la date de victoire imprévisible de Donald Trump, le milliardaire américain, à la course présidentielle 2016. C’est ce républicain qui doit occuper prochainement la Maison-Blanche, plus précisément le 17 janvier 2017. Les scrutins ont favorisé le milliardaire dans plusieurs états-clés, face à sa concurrente, la démocrate Hilary Clinton. Ces deux candidats choisis par les primaires démocrates et républicains ont déjà par ailleurs fait 3 débats télévisés entre eux pendant le temps de la propagande électorale.

Les réactions à chaud.

Après l’arrivée de Donald Trump, âgé de 70 ans, à la tête du pays, les manifestations se font voir d’ici- par là en Washington jusqu’à Philadelphie. Plutôt que de sortir dans la rue avec les pancartes, on en trouve des messages sur les murs « je regrette mon vote » dans ces villes. En Californie, dans les heures après l’élection du républicain, des mouvements anti-Trump avec des militants portant l’emblème de Californie se font voir dans les rues. On se serait presque cru dans Clash of Clans. Dans cet état où Hilary Clinton a gagné plus de 60% de scrutin, les citoyens veulent officialiser la sécession. Les observateurs se demandent si à peine élu, le nouveau président pourrait-il être victime d’un empêchement ?

avis-election-americaine

Les élections américaines.

L’investiture du 45e président américain Donald Trump aura lieu le 20 janvier prochain. En tant que novice en politique, beaucoup de gens n’ont pas cru qu’il ira écraser ses rivaux dans le vote populaire aux primaires républicains puis à l’élection de 8 novembre. Concernant l’issue de cette élection, les détracteurs de Mark Zukerberg pensent que Facebook a influencé le résultat. Sur ce, le co-fondateur de fb a répliqué que son réseau n’a fait que baisser le nombre des abstentionnistes. En effet, il est accusé d’avoir fait le jeu avec le milliardaire en laissant les informations erronées circuler sur le réseau. D’autre part, avant l’élection les internautes peuvent visiter un site pro-Trump bien mis en avant par Google, qui met en ligne des faux chiffres sur les élections. Celui-ci indique qu’il y a une grande distance entre les chiffres de Donald Trump et d’Hilary Clinton. Par ailleurs, après le succès remporté par le magnat immobilier, les médias américains tels que New York Times, Propublica, ou encore le site Atlantic affirment qu’ils voient leurs audiences augmentées. Des médias biaisés, corrompus ou est-ce vraiment la vérité ? Mais en tout cas, cela n’empêche pas les médias de s’inquiéter sur un éventuel non-respect de l’indépendance des journalistes après l’arrivée du milliardaire au pouvoir. Histoire à suivre. Quoiqu’il en soit, le nouveau président ne sera plus en mesure de conduire ses voitures de collection. C’est la règle sur le territoire de l’Oncle Sam : les présidents en exercice et ceux qui ont quitté la fonction ne peuvent pas prendre le volant. Or, l’homme d’affaires new-yorkais collectionne une flotte de voitures de prestige. Concernant son politique, cet animateur de télévision et personnage important de l’immobilier joue la carte de l’iconoclasme avec son style exagéré et sexiste (il est au cœur de la division de sa propre partie). Ce successeur de Barack Obama promet ordre et sécurité aux Américains. Et pour lui, la France est un pays socialiste aux prises avec le terrorisme.

Visite de Madrid

Lorsqu’on parle de voyage, Madrid fait obligatoirement des lieux à visiter. On ne peut pas réellement prétendre avoir vécu si l’on n’a pas encore visité cette magnifique région. Bien sûr, pour une meilleure visite, le mieux serait de bien connaître la ville et tous ses attraits. Connaître les lieux incontournables de Madrid permettra aussi d’agrémenter au mieux cette visite. À partir de là, pour que la perfection soit au rendez-vous, solliciter des services professionnels sera une très bonne alternative.

Connaitre Madrid

Bien connaître Madrid commencera par apprendre son histoire. Il faut dire que de ce côté, tous les fans d’histoires seront ravis. Clairement, l’histoire de Madrid commencera réellement au 9ème siècle. Oui, cette ville est très en retard face à ses sœurs Wisigothiques, Tolède et Séville. Lors de la conquête de l’Espagne, les musulmans ont spécialement choisi Madrid pour des raisons stratégiques. Elle était proche de la capitale de l’époque qu’était Tolède et les échanges commerciaux étaient ainsi plus simplifiés. C’est seulement au 11ème siècle que l’époque chrétienne débutera. C’est le roi Alfonso VI qui prendra la ville vers 1085. C’est Philippe II qui fera en sorte à ce qu’elle devienne, par la suite, la capitale qu’elle est en ce moment. Tout le monde s’étonnait qu’en 1561, ce roi voulût implanter la capitale d’un empire naissant dans une ville où il n’y avait pas de cathédrale, d’université ou encore de presse écrite.

madrid-decouverte-voyage

Ce qu’il y a à voir

Actuellement, Madrid fait partie des villes touristiques les plus incontournables de par le monde. Cela s’explique parfaitement par les nombreux sites dont elle est pourvue. Une fois sur Madrid, il faudra donc connaitre les sites à visiter impérativement afin d’avoir un séjour inoubliable. À cela, le premier site à visiter sera le Centre de Arte Sofia qui est le musée d’art moderne et contemporain. Après quoi, il y a le musée de Prado qui fait partie des galeries d’art clé en Europe. Il faut dire qu’il abrite plus de 3000 peintures. Après la visite de musées, le stade, le Parque del Buen Retiro sera une très bonne alternative afin de faire un break. Ce grand parc de 118 hectares sera un exquis pendant le voyage. Il y a aussi El Tigre comme site incontournable. C’est un bar à tapas qui attire tous les jours beaucoup de monde.

Des astuces pour une première visite

Si l’on visite pour la première fois la ville de Madrid, disposer de services professionnels aidera à mieux s’y retrouver. Seulement, avec quelques astuces de base, il sera tout à fait possible de rendre le voyage inoubliable. Avant tout, la visite de Madrid est une question de période et à cela, il est recommandé d’y aller soit au printemps soit en automne. La raison est qu’en hiver, Madrid fait très froid et que pendant l’été, il y fait trop chaud. Sinon, pour pouvoir bien profiter de la visite de la ville, il est conseillé de le faire à pied. Cela permettra de voir tous les sites et de prendre le temps de savourer chacun d’entre eux. Visiter Madrid, c’est aussi une question de quartier. En effet, les quartiers à visiter obligatoirement sont El Centro, Malasana, Chueca, Retiro, Placio et Lavapies. Chaque quartier disposera de spécificités qu’il ne faudra pas rater.

Enregistrer

Enregistrer

Batman vs Superman: Dawn of Justice

Stupéfaits par la bande-annonce, après trois longues années d’attentes, les fans de DC Comics jubilent face à la sortie de « Batman V Superman : Dawn of Justice ». Cet enthousiasme est dû au fait que deux grands superhéros sont présents dans un seul et même film. L’histoire doit forcément être fulgurante.

Fiche technique

Il faut d’abord noter qu’après « Man of Steel », c’est le second film de DC Comics. Sur ce côté-là, on peut dire qu’il s’est fait largement dépassé par Marvel, qui, lui, a déjà produit plus d’une douzaine de films. Il est connu sous le titre de « Batman vs Superman : L’Aube de la justice », au Québec. C’est un film américain récent de Zack Snyder.  Il est sorti officiellement le 23 Mars 2016, en France ;  et dure 2h33min.

batman-vs-superman-film

Les scénarios ont été écrits par David S. Goyer et Chris Terrio. Warner Bros et DC Entertainment en sont les distributeurs. Avec ces deux grands héros cultes, le film est donc un mélange d’action et de beaucoup de fantastique. De ce fait, il a fallu un énorme travail afin de donner du réalisme au film, avec les costumes, le décor et le maquillage. Tout cela a valu environ 250 millions de dollars. Une somme considérable.

Synopsis et scénario

A Métropolis, Superman et le général Zod s’espionnent et entrent dans un combat qui n’est pas sans conséquences. La bataille risque de causer des dégâts face à la population. Simultanément à cela, Batman, le Chevalier Noir, fait de son mieux pour sauver les personnes qui se trouvent dans un bâtiment de Wayne Entreprises, en danger à cause de ce combat. Mais ses efforts seront voués à l’échec car il ne réussira pas à les sauver tous. Cela est un choc pour Bruce Wayne car il était le héros de Gotham City et n’échouait presque jamais ses missions.

Face à cette perte, Batman commence à avoir des avis négatifs sur Superman, en pensant qu’un être avec de tels pouvoirs surhumains risquerait de détruire complètement le monde. Clark Kent, étant au courant des activités violentes de Batman, cherche à faire une enquête sur ce dernier en usant de son statut de journaliste du Daily Planet, lors d’une conférence organisée par Lex Luthor. Ce dernier est un homme qui veut nuire à Superman. Kent et Wayne se rencontrent lors de cette conférence, ce qui fait a fait réaliser officiellement au Chevalier Noir que Superman représentait, en effet un danger.

Poussé par Lex Luthor, une grande bataille entre Batman et Superman se déroule alors sous les yeux de tous, afin de prouver que ses superpouvoirs ne rendent pas ce dernier invincible. Mais en réalité, Kent recherche l’aide de Wayne, en lui demandant de sauver Martha, sa mère, capturée par Luthor. Le Chevalier Noir décide alors de l’aider. Ils vont mener des combats contre Wonder Woman et Doomsday, des partisans de Lex Luthor. Mais durant la bataille, Superman vas uccomber et perd la vie.

film-batman-vs-superman

Distribution des personnages

Le rôle de Batman est interprété par Ben Affleck et celui de Superman, par Henry Cavill. Amy Adams va jouer Lois Lane. Le rôle du méchant, Lex Luthor, sera tenu par Jesse Eisenberg. Martha Kent, la mère de Clark, est jouée par Diane Lane. Gal Gadot jouera Wonder Woman, tandis que Robin Atkin Downes interprètera Doomsday.

Avis et critiques

L’écriture du scenario est assez crédible, ce qui rend ce film bon. Les caractéristiques de Batman et Superman ont été conservées, tout en y ajoutant une touche de modernisation dans l’histoire. La presse française a été assez déçue par la sortie du film et lui donne une note moyenne de seulement 2.5/10.

Toutefois, les fans français accordent une note de 3.7/5 ; et les Américains, eux, donnent une note moyenne de presque 7/10. Les effets spéciaux font partie des pièces maitresses qui ont permis au film d’être spectaculaire. Mais malgré ces notes positives, il s’avère qu’il y a eu plus de fans déçus que satisfaits.

Enregistrer

Quantico : les raisons du succès

Depuis que les séries policières sont devenues populaires, il est devenu impossible de compter celles qui se basent sur des enquêtes du FBI. À la sortie de Quantico, c’est donc tout juste si les téléspectateurs n’ont pas roulé des yeux, prévoyant déjà de tomber sur une émission qui regorge des classiques du genre. Il faut pourtant regarder les premières minutes de la série pour voir qu’elle a bien un petit truc en plus et qu’elle est même plus intéressante qu’il n’y parait.

serie-quantico

Un scénario mal ficelé

Quantico a-t-elle des points forts ? C’est la question que l’on se pose dès la saison 1, et qui titille à mesure que la série avance. Non que l’adaptation soit mauvaise ! Elle a bien des petits atouts qui scotchent les téléspectateurs devant leurs écrans. Mais soyons honnêtes : au niveau du scénario, la crédibilité reste très moyenne. Présenté sur fonds de rebondissements et d’actions continues, l’arc narratif de Quantico ne retient au final aucune réelle profondeur.

On peut même affirmer sans grande peine qu’il n’y a rien de nouveau jusque-là. Une condition qui lui fait défaut, car la série a pourtant un potentiel qui aurait pu être mieux exploité. Dommage, puisqu’elle a l’air de se rapprocher des standards qui comblent le programme à des heures où personne n’est plus devant son petit écran.

Une série aux inspirations diverses

Les séries qui ont inspiré Quantico sont plus nombreuses qu’on ne le pense. Si vous prenez le temps d’analyser les premières saisons, vous verrez que cette adaptation est une combinaison de Grey’s Anatomy, de 24 h Chrono et de Homeland. Les fans de Damages pourront même y trouver quelques idées empruntées à leur série préférée. Des inspirations qui donnent le ton, et que Quantico reprend sans vergogne pour faire suer son public. Dans cette série aux personnages clichés, le producteur nous plonge dans le quotidien d’agents en formation soupçonnés de complicité terroriste. De quoi devenir parano et se renseigner sur les logiciels espions histoire de surveiller son conjoint.

quanticoserie

Alors oui ! Si le scénario n’est pas très fameux, il réussit tout de même à captiver les fans du genre. La série parvient à rester captivante, sans toutefois sortir des stéréotypes. À la découverte, Quantico laisse un sentiment d’ennui avant de devenir un véritable coup de cœur. Preuve en est que ce feuilleton a plus d’un atout dans son sac et que la formule de Mark Gordon fonctionne, malgré de petits loupés.

Lumière sur l’agent Parrish

Personne ne peut regarder Quantico sans remarquer le sublime agent Parrish ! Beauté suprême et envoutante, elle parvient à elle seule à donner du cachet au casting. Incarnée par Priyanka Chopra, le personnage séduit autant les hommes que les femmes. Élue Miss Monde en 2000, la jeune femme envoute par le caractère de son personnage et par son physique de déesse indienne. De tous les acteurs, la belle Priyanka se démarque, s’attirant l’admiration de la presse et du public. Plus incroyable encore : certains spectateurs qui ont débuté la série pour s’extasier du personnage. Un bon choix de distribution qui contribue au succès du titre.

Counter Strike Global Offensive

Les secrets de familles