Transparent, mon avis sur la série

La série Transparent est une série dans le style tranche de vie. En effet, elle raconte l’histoire d’un père qui a convié ses enfants afin de leur faire part d’une nouvelle. Persuadé d’avoir affaire avec l’histoire de l’héritage, ils découvriront à la place une surprise de base. Clairement, leur père veut changer de sexe. Ce sujet équipe et mondain pose des questions qui se sentent souvent au niveau de la société ce qui fera le piquant de la série.

Une question de famille

C’est la première question que l’on se pose lorsqu’on regarde la série Transparent. Que penseront réellement les enfants si leur père vient à devenir du jour au lendemain, une mère. C’est donc à coup de réflexion et d’objectivité que la série vient s’approcher des passionnés du petit écran. D’ailleurs, c’est sur cette mesure que Jill Soloway a conçu la série. La réalisatrice spécialisée en série dysfonctionnelle s’y connait grandement dans le domaine ce qui a permis à cette inspiration de devenir une réalité. Pour rappel, elle a été scénariste de six feet under pendant plus de 4 ans. Aussi, la réalisatrice a vécu personnellement cette situation ce qui a donné à la série son réalisme. Bien sûr, la réussite même du titre se voit aussi sur un casting réussi avec des personnages bien tenus à tous les niveaux.

transparent-avis-serie

Hors norme

C’est donc sur la vie de son père que Jill Soloway a écrit la série avec pour personnages principaux les Pfefferman avec Maura et ses trois enfants. Pour éviter le suspens, la série parlera, certes, de famille, mais aussi de sexe ainsi que l’incontournable quête d’identité de tout un chacun. En plus, ce qui est intéressant avec la série, c’est que la fratrie est assez égoïste alors que le père va vraiment chambouler leurs univers psychologiques en touchant à tous les préjugés de la famille. En plus, chaque membre de la famille a déjà son lot de problème ce qui pimente la chose. D’abord, il y a Sarah qui est l’ainée et qui a deux enfants et qui est lesbienne. Après, il y a Josh qui se sent mal dans sa peau et Ali  qui a gardé son côté adolescent. Tout a été fait pour que la recette soit une réussite.

Mets à nu les préjugés

Vu le contexte, on se sentira un tantinet blessé en regardant la série au début si on est sujet aux préjugés. Pourtant, la réalisatrice a su mélanger émotion, rire et humour afin de faire passer le plus simplement du monde la pilule. D’ailleurs, elle mettra aussi en avant la diversité dans ce cadre en mettant en avant des corps jeunes, des vieux, des noirs, des blancs ainsi que les gays et les lesbiennes. Tout ce qui fonde notre société actuelle est alors touché ce qui nous mettra forcément dans la peau de l’un des acteurs à un moment donné de la série. C’est ce qui fait son côté attachant aussi. Tout ce qui touche à la norme sera cassé. Aussi, d’après les mots de Jill, le monde actuel fait tout pour plaire à l’homme blanc hétéro et c’est ce qu’elle veut réellement brisé. Vu la réalisation de la série, le pari a été tenu et gagné.

Et si vous aimez les séries contemporaines, cette dernière devrait vous ravir.