Espionner son conjoint

Comme il est difficile de faire confiance à quelqu’un à l’aube de notre XXIème siècle, ère des réseaux sociaux. Hyper connectés, le téléphone est devenu une extension de notre corps. On ne fait plus rien sans lui !

Un portable ne sert plus qu’à simplement téléphoner, il permet également d’envoyer des SMS, des mails, des photos, des vidéos, d’en produire, d’en stocker, de surfer sur internet, d’écouter la radio, de discuter sur les réseaux sociaux et d’observer les images et posts de chacun sur Facebook, Twitter, Instagram, SnapChat, etc. Rares sont les marginaux qui ne possèdent pas de mobile !

A l’heure des tablettes, réalité virtuelle, smartphones dernier cri, pourquoi refuser cette avancée ? Et pourtant, cela ne limiterait-il pas les dégâts dans les couples ? Avec un tel accès sur le monde, des forfaits illimités, la Wifi, il n’a jamais été aussi facile de discuter avec des inconnus, de faire des rencontres dans le confort d’écran interposés. Les applications de sites de rencontres (Tinder, Badoo, Once, etc) pullulent, celles de chats instantanés (Viber, WhatsApp, Kik, etc) ont envahis les zones de widgets sur nos smartphones aux côtés des jeux. Difficile de ne pas s’inquiéter qu’à un moment ou un autre, votre moitié se laisse tenter par une discussion avec un/une inconnu(e) au détour d’une application. Le côté virtuel rassure surement l’infidèle dans un premier qui se dit que tant que cela reste à travers un téléphone ce n’est pas tromper. Chacun est libre de décider à partir de quel moment l’infidélité commence. La définition appartient à tout un chacun et est personnelle. Il convient d’en fixer les limites dès le départ avec son petit ami/ sa petite amie. Est-ce un flirt ? Des sourires appuyés ? Un baiser ? Une danse lascive ? Des sextos ? Un passage à l’acte ? Des sentiments même au travers d’une relation platonique ? Vous voyez, il existe vraiment une étude au cas par cas.

Une fois ces barrières définies, la jalousie et les soupçons peuvent survenir à un moment ou un autre de l’avancée d’une relation. Un amoureux qui s’isole pour téléphoner, qui tarde à rentrer, qui efface des messages, qui a peut-être ajouté de nouveaux contacts, reçu des photos compromettantes. Une chérie qui se fait draguer par messages privés sur son compte Facebook, qui tarde à répondre sans raison apparente, qui glousse en lisant quelque chose sans vouloir se justifier, etc. Rien n’est plus beau que l’amour. Il n’y a pas à rougir de ressentir de la jalousie et de vouloir vérifier si on vous prend pour un idiot. C’est humain de vouloir obtenir des réponses à ses questions et si une baguette magique avait le pouvoir d’apaiser nos craintes ?

Utiliser un mouchard sur un téléphone

Le jour où j’ai entendu parler de cet outil d’espionnage, ma vie a changé. Je soupçonnais clairement ma copine d’avoir une sorte de double vie, de flirter avec des garçons sur Facebook, de ne pas les repousser, leur dire qu’elle est en couple, juste pour se faire mousser. Je ne trouve pas cela correct lorsque l’on est avec quelqu’un depuis deux ans et demi et que cette personne (moi en l’occurrence) respecte la relation. Un ami m’a donné l’adresse d’un site de comparateur de logiciels espions  sur lequel je suis allé choisir quel type me correspondait le mieux. Je voulais avoir accès à ses réseaux sociaux, ses SMS et sa position en temps réel. Tout cela était à ma portée. J’ai téléchargé l’un des mouchards pour un abonnement de 3 mois, je l’ai installé sur le téléphone de ma copine et j’ai commencé à l’espionner à distance. Je n’en ai pas honte car si j’en suis arrivé là c’est bien parce que j’avais des doutes qu’elle avait fait naître en moi. Ce que j’ai découvert a soulagé mes craintes. Certes elle discutait avec des garçons mais sans jamais déraper. On en a parlé par la suite, elle m’a expliqué avoir besoin de se sentir belle dans le regard d’autres hommes. C’est encore une autre histoire. Ce que je peux vous dire en tout cas c’est que franchir ce pas a aidé notre couple. Je vous conseille vivement le site en question si vous désirez vous-même espionner un proche.